centre gestion carrière

La gestion de carrière, faites-en partie de votre avenir !

Date de mise à jour : 14/07/2024

De l’intérêt du bilan de positionnement dans la gestion de carrière

Quoi que vous fassiez, le changement se produit à tout moment et de plus en plus rapidement. Cela est certain.

La question est donc : êtes-vous pro actif ? ou subissez-vous tout cela ?

Comment rester dans une positive attitude dans votre gestion de carrière ?

Nombreux sont ceux qui résistent au changement.

Après tout, votre présent est connu et le plus souvent maîtrisé alors que votre avenir reste incertain voire inconnu.

Faute d’une vision claire de votre avenir, vous ne voyez en tout premier que les aspects négatifs du changement (des bouleversements, des désagréments, une perte de confort etc.).

D’oû l’intérêt du bilan de positionnement.

La conduite du changement, un outil au service de votre réussite

Cette attitude dans la conduite du changement peut conduire à l’inaction et à :

  • l’incapacité de prendre une décision difficile, vitale pour votre parcours professionnel puis envier ceux qui l’on fait.
  • décider de ne pas adopter un nouveau projet ambitieux à un moment où vous étiez dans une période faste
  • reporter une formation sur un nouveau concept ou technique parce que vous pouviez vous en passer pour l’instant

Vous oubliez le côté positif du changement qui est aussi source d’opportunités…

Le collaborateur qui dans son organisation peut dire « bienvenue au changement » est un salarié qui contribue non seulement à la réussite de son entreprise, y fera preuve d’initiatives mais aussi construira son chemin de réussite et de progression.

A l’inverse, une attitude négative implique que fasse aux évènements ou situations, le salarié est davantage en réaction et non en pro-action. Les actions sont limitées plutôt que d’une grande portée et plus orientées vers le passé plutôt que vers l’avenir.

Une attitude positive ne donne pas à elle seule de résultats. L’obtention de résultats est le fruit :

une attitude positive + une action positive

 

Le bilan de positionnement pour gérer le changement :

D’un côté vous êtes salarié et vous souhaitez faire le point sur vos compétences, sur vos projets professionnels et personnels ? Winch Expert RH vous propose des solutions novatrices, fiables, attractives, simples, concrètes de gestion de carrière :
– ainsi mieux se connaître, mieux être, mieux faire, mieux communiquer
– mais aussi travailler sur les aspirations, l’énergie interne, la nature émotionnelle et relationnelle,
– et en conséquence analyser le comportement au travail, la capacité à décider, à manager etc….

Les outils de gestion de carrière pour fidéliser et rendre les collaborateurs acteurs de leur futur professionnel

Le bilan de positionnement pour activer sa positive attitude

Objectif : Il s’agit d’aider à la mobilité interne ou au repositionnement au sein d’un même organisme.

Dans un contexte exigeant et d’évolution permanente où les collaborateurs sont très sollicités et amenés à changer de poste, d’organisation, le bilan de positionnement est une « soupape » de décompression qui permet au collaborateur de réfléchir sur son positionnement. Les retours sont toujours positifs pour le collaborateur et constituent pour l’organisation c’est un bon outil de management.

Durée : 15 heures

Il se déroule sur une période de 5 semaines par le biais d’entretiens individuels (5 séances).

Le bilan de positionnement axé sur l’évaluation de potentiel

objectif : l’atelier « évaluer un potentiel » est utile dans le cadre d’une évolution interne, une évolution vers des fonctions managériales, une mobilité vers des postes transversaux.

Evaluer des potentiels pour identifier :

  • les motivations d’un salarié
  • les orientations possibles
  • mettre en place une gestion prévisionnelle

Durée : 9 heures (3 séances)

Déroulement type d’un atelier d’évaluation de potentiel

  • diagnostic et comportement
  • 1/2 journée d’entretien avec remise d’un support de travail au participant
  • identification des écarts et élaboration d’un plan d’action
  • production d’une synthèse et remise du dossier au supérieur par le participant

 

Chef des Ventes chez DOROTENNIS depuis 6 ans, Nadine C… du fait en partie de problèmes financiers avait perdu le goût de son travail au point de se demander si elle devait continuer dans ce type de poste et à vouloir faire le point. Quelques semaines après la fin du bilan de positionnement et dans le cadre du suivi, Nadine a pu fêter d’avoir retrouvé un poste de Directrice des Ventes dans une société de Prêt à porter à Paris. Elle y est maintenant depuis plusieurs années et elle est très contente ayant retrouvé le goût de son métier tout en conciliant vie professionnelle et vie privée qui à 40 ans lui tenait à cœur.

Olivier M…. a 40 ans. Les objectifs de gestion de carrière pour Olivier :
– d’abord être capable dans l’immédiat de mieux cerner ses compétences psychologiques dans le cadre du projet de création d’entreprise (ses points forts pour les développer, ses points de progrès)
– puis déterminer de quoi il a besoin en complémentarité par rapport à lui-même et faire un point sur ce qu’il a fait, se situer à un niveau professionnel (besoin de se rassurer et de comprendre ses erreurs
– Enfin, valider la cohérence de son projet

Quelques mois après le bilan de positionnement, Olivier M… a ainsi rejoint en sa qualité de directeur la FFPEMM. Direction qu’il a assuré pendant plusieurs années. Puis l’opportunité lui a été faite de rejoindre la Fédération française de HANDBALL. Il y a pris en charge la responsabilité de tout le secteur administratif, financier et contrôle de gestion et a ainsi contribué au développement de la FFH.

Une anecdote : la métaphore du vieux professeur

Un jour, un vieux professeur du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps a un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies françaises. Ce cours constituait l’un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le vieux professeur n’avait donc qu’une heure pour « passer sa matière ».

Debout, devant ce groupe d’élite (qui était prêt à noter tout ce que l’expert allait enseigner), le vieux professeur les regarda un par un, lentement, puis leur dit : « Nous allons réaliser une expérience ».

De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux professeur sortit un immense vase qu’il posa doucement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux a peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement , un par un, dans le grand vase. Lorsque le vase fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda :

« Est-ce que ce pot est plein ? ». Tous répondirent : « Oui ».

Il attendit quelques secondes et ajouta : « vraiment ? ». alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s’infiltrèrent entre les cailloux… jusqu’au fond du pot.

Le vieux professeur leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : « Est-ce que ce vase est plein ? ».

Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L’un d’eux répondit : « probablement  pas ! ». Bien, répondit le vieux professeur. Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table un sac de sable. Avec attention, il versa le sable dans le vase. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : « Est-ce que ce pot est plein ? ». Cette fois, sans hésiter et en chœur, les brillants élèves répondirent : « Non ! ».

Bien ! » répondit le vieux professeur. Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord. Le vieux professeur leva alors les yeux vers son groupe et demanda : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? » Pas fous, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit : « Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire ».

« Non », répondit le vieux professeur. « Ce n’est pas cela ». La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : « Si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le vase, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite ». Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux professeur leur dit alors :

« Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? »

  • Votre santé ?
  • Votre famille ?
  • Vos ami(e)s ?
  • Réaliser vos rêves ?
  • Faire ce que vous aimez ?
  • Apprendre ?
  • Défendre une cause ?
  • Vous relaxer ?
  • Prendre le temps de …… ?
  • Ou …. Toute autre chose ?

« ce qu’il faut retenir dans la métaphore du vieux professeur, c’est l’importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir …. sa vie.

Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, en lisant cette métaphore du vieux professeur, n’oubliez pas de vous poser à vous même la question :

« quels sont les GROS CAILLOUX de ma vie ? »

Ensuite, mettez-les en premier dans votre vase (vie) »

D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle.

Bonne méditation de cette métaphore du vieux professeur !

Nous accompagnons les organisations et les équipes au quotidien à une meilleure adéquation entre stratégie et pilotage ressources humaines et de fidélisation des talents.

Côté outils, nous proposons une palette de services pour s’entraîner à une positive attitude : coaching emploi du jeune diplômé, coaching à la création d’activité, bilan de carrière, bilan de positionnement, formation action, atelier de recherche d’emploi, out placement.

En savoir plus sur les ateliers de gestion de carrière

le bilan de carrière

Vous pourriez être intéressé par :