métiers de la santé

Recruter les métiers de santé

Date de mise à jour : 29/06/2022

Mot(s) clé(s) : ,

image_pdfimage_print

De nombreux secteurs de la santé recrutent énormément et notamment dans tout ce qui relève de l’évolution démographique et de l’allongement de la vie ou de la prise en charge des personnes âgées.

Recruter les métiers de santé

Selon une récente enquête de l’APEC, le secteur de la santé et le secteur des services à la personne sont les 2 secteurs qui seront sur les 20 prochaines années, les plus pourvoyeurs d’emplois et de cadres jeunes diplômés ou avec expériences.

L’APEC identifie 2 métiers émergents : responsable d’un service de soins à domicile et médecin coordonnateur en ehpad.

Selon le Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées (Synerpa), le secteur de la santé pour personnes âgées va être pourvoyeur d’emplois de soignants importants (infirmiers, techniciens de laboratoire, aide-soignants, kinésithérapeutes, psychologues….) pour répondre à la demande grandissante.

Le secteur de la santé change de paradigme pour intégrer une prise en charge des patients dans une approche globale et personnalisée : passer d’un système de santé en France bâti autour du rôle jusqu’ici central de l’hôpital à un système en réseau avec une organisation des soins coordonnée entre l’hôpital, l’hospitalisation à domicile, les soins et services à domicile.

Cette mutation s’effectue dans un contexte de très forte transformation numérique et d’informatisation. Ces modifications impulsent la nécessité pour les personnels de se former à la mise en place d’une chaîne de valeur au service de la patientèle : bientraitance, prévention, soins, accompagnement et information du patient.

Recruter les métiers de santé, l’évolution des différentes spécialités

La part du médecin généraliste libéral qui exerce seul, libre de son installation, de ses horaires et de ses prescriptions est en forte baisse.

Le développement des soins à domicile s’accompagne de la création de cabinets médicaux et centres de santé gérés par les collectivités qui deviennent employeurs de médecins, aides-soignants, infirmiers etc….

Par ailleurs, la fin du numérus clausus en 2021 va mettre du temps à produire des résultats…

La crise sanitaire a étendu le développement du rôle du pharmacien qui désormais effectuent des vaccinations, des petits actes médicaux. Le pharmacien intervient dans la personnalisation des traitements des patients.

Le métier d’infirmier continue d’évoluer fortement. Il manque des infirmiers dans de nombreux secteurs de la santé : SSR (soins de suite et de réadaptation), psychiatrie, service de cardiologie, soins en handicap mais aussi gériatrie et services à la personne.

C’est actuellement un des métiers de la santé qui a le plus de besoin et qui a le plus de mal à recruter.

Autres métiers en tension qui recrutent :

  • les aides-soignants qui soit en structure hospitalière, soit en ehpad, soit au sein des entreprises de services à la personne, s’occupent de l’hygiène, du confort physique et moral des patients et personnes âgées.
  • les orthoptistes qui sont les “kinés de la vue”. Le métier se développe pour 2 raisons principalement : pénurie de médecins ophtalmologues qui sous-traitent une partie de leurs consultations à des orthoptistes et le développement des outils numériques qui sollicitent nos yeux.
  • les sages-femmes qui avec le développement des hospitalisations réduites, assurent un suivi de plus en plus important à domicile. La pénurie de gynécologues transfère sur les sages-femmes davantage d’actes médicaux.
  • les techniciens de laboratoire qui concernent autant les laboratoires de prélèvement libéraux, que les laboratoires d’hôpitaux ou cliniques ou les laboratoires d’ana pathologie et cytologiques.

Enfin pour faire fonctionner toutes ces organisations, il faut du personnel administratif et plus particulièrement des secrétaires médicales qui jouent un rôle important dans la relation avec les patients, la coordination avec les soignants, l’accueil du public.

Les domaines de la santé sont pourvoyeurs d’emplois mais sont en tension. La plupart des postes demandent une résistance physique et psychologique forte et sont stressants, difficiles du point de vue émotif. Ils nécessitent flexibilité, esprit d’adaptation, polyvalence, gestion du temps et des priorités.

et les salaires ?

La crise sanitaire a mis en exergue l’importance des métiers de la santé. Pour attirer des talents, le secteur doit être plus attractif…

conseil rh, cabinet conseil, management de transition, conseil ressources humaines, recrutement formation, formation coaching, formation gestion, conseil organisation, cabinet conseil ressources humaines, accompagnement personnalisé, conseil management, management ressources humaines

 

 

Vous pourriez être intéressé par :