newsletter

Comment créer une newsletter pour être lu ?

Date de mise à jour : 08/06/2024

QUESTION DE COM créer une newsletter est-ce utile ?

Souvent considérée comme un « must » pour communiquer en interne avec ses collaborateurs, ou en externe avec ses clients et partenaires, la newsletter a-t-elle encore un avenir ?

3,9 milliards  c’est le nombre d’utilisateurs de l’email dans le monde. Alors, est-ce utile de créer une newsletter ?

Statistiquement, le taux d’ouverture moyen selon Compaign Monitor est de 17,8 %. Si vous avez un taux plus élevé, bravo. Si votre taux est inférieur alors voici quelques pistes de travail pour créer une newsletter percutante.

Bien sûr, ce taux moyen varie d’un secteur à l’autre.

Comment créer une newsletter pour être lu ?

Contrairement aux réseaux sociaux qui sont un outil pratique, immédiat et fugace pour communiquer de manière interactive, la newsletter possède l’avantage de permettre la diffusion de messages plus structurés, approfondis et durables dans le temps.

La lettre d’information classique est aujourd’hui bien maîtrisée en format PDF mais ce dernier a le défaut d’être mal référencé par Google. Il est donc important avec votre pdf de mettre votre texte en ligne avec un choix judicieux de vos mots-clés.

En revanche, créer une newsletter en ligne ou e-newsletter exige une certaine technicité.

Les règles à appliquer pour créer une newsletter :

Qu’elle soit interne ou externe, B2B ou B2C, créer une newsletter suit la même démarche :

A noter : la règle d’or d’une newsletter qui a un bon taux d’ouverture, c’est le contenu de valeur qu’elle contient. C’est votre contenu de valeur, pertinent et innovant ou, votre analyse sur un sujet d’actualité qui va générer dans le temps un trafic constant et qualifié vers votre site internet, votre application mobile ou votre blog.

1. Un ton informatif

créer une newsletter n’est pas un document publicitaire. Son ton doit être informatif pour être crédible, ce qui n’empêche pas des titres accrocheurs pour susciter l’intérêt du lecteur internaute.

Ce support tient lieu de fil rouge pour votre communication écrite. créer une newsletter pour présenter des actualités sur votre entreprise ou organisation, des nouveaux produits et services qui démontrent votre capacité d’innovation. Il valorise vos savoir-faire, vos réalisations et vos équipes à travers des sujets de fond ou des success stories (storytelling).

Pour être agréable à lire, la newsletter alterne « articles longs » et « brèves », en respectant les codes journalistiques de présentation : titre, chapô, intertitres, citations en italiques, encadrés, photos légendées…

Outre sa vocation informative, créer une newsletter comme un relais vers votre site internet ou votre application mobile, ou comme un appel à remplir un formulaire de contact ou le téléchargement d’un livre blanc : le « Call-to-Action » (CTA).

A noter : le Call-to-Action (CTA) est l’élément fondateur de génération de leads. Sans CTA, pas de leads et donc aucun  retour sur investissement. Sans Call-to-Action (CTA) , votre newsletter ne sert à rien. Créer un Call-to-Action optimisé est donc fondamental.

2. L’utilisation de prémaquettes (« templates ») pour créer une newsletter

Tout d’abord, choisissez un template et un format court (1 ou 2 pages maxi) pour être lu. N’hésitez pas à utiliser un des nombreux outils qui existent sur le web. Vous pourrez y trouver des dizaines de templates de newsletters gratuites à télécharger.

Certains applicatifs offrent même la possibilité de comparer plusieurs templates pour vous aider à choisir le ou les templates qui atteignent le plus votre audience (personas) en termes d’impact visuel.

A noter : si vous souhaitez faire une édition papier de votre newsletter, privilégiez des outils comme la suite Adobe. Certes, il faut un peu plus de temps pour la prendre en main et concevoir un « gabarit » mais elle apporte des possibilités infinies et vous permet de transmettre directement à votre imprimeur le fichier immédiatement exploitable alors que ce n’est pas le cas pour tous les outils.

Rappelez-vous que tous vos documents doivent respecter la charte graphique de l’identité visuelle de votre organisation.

A noter : sur le choix d’une maquette, n’hésitez pas à faire 2 versions de votre newsletter. Comparez les taux d’ouverture et les performances des 2 versions. L’analyse statistique permet de tester l’efficacité de la version A et B et le taux de conversion.

3. Une périodicité régulière pour créer une newsletter

Pour laisser votre « empreinte » dans l’esprit de vos lecteurs internautes, il est indispensable d’adopter un rythme de parution régulière de votre newsletter et de le tenir dans la durée.

1 à 2 fois par mois sera le bon tempo pour marquer votre présence sans lasser vos interlocuteurs cibles… et pour garder le même enthousiasme à écrire, même si vous avez réussi à constituer une équipe autour de vous.

A noter : c’est la régularité qui permet de renforcer votre audience.

4. créer une newsletter et une diffusion ciblée de votre emailing

Pour un public interne ou de partenaires, vous allez recourir bien sûr à votre propre base de données. Pour l’externe, vous pourrez enrichir votre base de données clients par la location de fichiers adaptés à votre cible de prospects. Ou, mieux, vous équiper d’une solution qui intègre le choix de templates et la fonction emailing.

A noter : l’envoi de votre newsletter doit être aligné sur le RGPD. Soyez vigilants car la CNIL exerce des contrôles de plus plus fréquents.

5. créer une newsletter et audit de la base de données

Et puis, comme la Toile est riche de possibilités, vous pourrez gérer vos contacts et piloter l’emailing de votre newsletter à l’aide d’un outil de gestion des contacts et emails comme Sarbacane, Mailchimp ou Emailjet.

A noter : Les moments de préférence pour vos envois varient selon votre activité et votre secteur.

Facebook et X (ex-Twitter) enregistrent un pic d’engagement entre 8 et 9 heures du matin. Instagram entre 17 et 18 heures. LinkedIn entre 10 et 12 heures, Pinterest entre 4 et 5 heures du matin.

6. créer une newsletter et la mesure d’impact

Vous voulez vérifier que vous êtes « dans les clous » (toucher la bonne audience de telle sorte que votre message parvient à vos personas) ?

Testez alors l’efficacité de vos envois, a posteriori, avec différents indicateurs proposés par des plateformes marketing telles que Brevo (ex-Sendingblue). Ces retours vous donnent une meilleure compréhension de votre audience (personas) et de son comportement de lecture. Ils vous aident à réajuster le contenu de la newsletter suivante.

 

Gérard BOURGEOIS

 

Partagez mes posts pour les booster, laissez-moi vos coordonnées, et je vous rappelle rapidement pour vous  rendre visible dans les médias numériques ou papier et alimenter une communication écoresponsable efficace : privilégier une communication transparente plutôt que faire du greenwashing.

Gérard Bourgeois accompagne les entreprises dans leur communication évènementielle, leur communication écoresponsable, leur communication de solution, leur communication externe et démarche éditoriale. Gérard Bourgeois conçoit et produit des contenus pour des supports print et de rédacteur de contenus (magazines, lettre d’information, monographiques d’entreprise, compte-rendu d’événements internes ou externes, newsletters, mailing) pour le développement de la marque employeur.

Vous souhaitez écrire un livre, contactez-moi également :

gerard.bourgeois75@orange.fr

Vous pourriez être intéressé par :